Le gratte-ciel en acier de San Francisco sera l’un des immeubles en hauteur les plus résilients de l’Amérique du Nord.

La Tour 181 Fremont, une des plus grandes qui surplombe San Francisco, est le bâtiment le plus résilient de la Côte Ouest américaine et le premier gratte-ciel, ayant une structure complète en acier, conçu pour être certifié LEED Platine. Une fois complété, ce bâtiment de 56 étages à usage mixte mesurera 810 pieds (247 mètres) de haut et sera le 2ème gratte-ciel le plus grand de la ville de San Francisco.

Le succès de la performance structurale de la tour est en grande partie dû à l’introduction d’un système latéral novateur de méga-contreventement amorti. Comme le bâtiment est léger et a une forme élancée, les accélérations du vent posaient un problème potentiel pour les étages résidentiels de la tour. En conséquence, un système novateur d’amortissement visqueux a été développé afin d’être adapté et intégré au sein de la forme architecturale désirée du méga-contreventement. Le système de méga-contreventement amorti est capable de produire environ 8% de l’amortissement critique, réduisant ainsi de manière considérable les forces sismiques et de vent imposées sur la structure.

De plus, les méga-colonnes ont été conçues pour se soulever à leurs bases lors de l’évènement sismique maximum considéré (« Maximum-Considered Earthquake »). Ceci a permis de réduire de manière significative les demandes de tension dans les fondations et les méga-colonnes. Les bases des méga-colonnes ont été prétensionnées avec des boulons d’ancrage qui s’étendent jusqu’aux fondations permettant ainsi d’éviter tout soulèvement dans des cas de vents forts ou de tremblements de terre de faible intensité.

Pour atteindre ce niveau de résistance, ce bâtiment est conçu pour obtenir le classement « Or » selon le système de certification REDi (REDi 2013). Celui-ci exige une réoccupation immédiate de la structure avec interruption limitée à sa fonctionnalité après un évènement sismique ayant une période de retour de 475 ans. À ce niveau de performance, le bâtiment demeurera essentiellement élastique et les éléments non-structuraux ont donc dû être conçus pour des exigences de forces et de déplacements plus strictes relatifs au code. La performance ultime de la tour lors de l’évènement sismique maximum considéré (MCE) a été vérifiée en suivant la méthodologie PEER-TBI (2010). Des recommandations additionnelles ont été fournies aux propriétaires, Jay Paul Company, relatives à l’implémentation de mesures préparatoires qui permettraient d’atteindre des objectifs de performance supérieurs.

La Tour 181 Fremont va non seulement rehausser l’horizon de la ville de San Francisco, mais fournira aussi des espaces de bureaux et des résidences en forte demande, tout en protégeant ses résidents et le bâtiment lui-même grâce à un concept de résilience sismique sans-précédent.

Le 181 Fremont – La conception et construction du premier gratte-ciel résilient.  Jason Krolicki, ARUP San Francisco, Associate Principal, Arup San Francisco, Tall Buildings Lead est notre invité d’honneur et conférencier au colloque de l’ICCA Québec, qui aura lieu le 25 octobre à la ville de Québec.

http://rendezvousacier.com/session/la-tour-181-fremont/

%d blogueurs aiment cette page :